Vous êtes ici : Accueil > Découvrir Moult > Livre d’or > Lech WALESA

Lech WALESA

waleza.psd.psdLe Prix Nobel de la Paix à Moult

Le 6 juin 1994, Moult accueillait Lech Walesa, Président de la République de Pologne, Prix Nobel de la Paix. Événement exceptionnel pour une commune de 1.000 habitants! Le Président Walesa au milieu des cérémonies commémoratives du 50ème anniversaire du débarquement avait décidé de rendre hommage à l’action exemplaire menée par Moult en faveur de la Pologne et consacrer ainsi les échanges entre les deux peuples. Créé il y a 3 ans, le jumelage entre Moult et Pakoslaw s’est développé au delà de la volonté des municipalités par des échanges profonds et renouvelés entre les enfants et les familles.

Malgré son emploi du temps de chef d’état et de nombreuses sollicitations protocolaires, le Président Walesa avait souhaité manifester sa sympathie à tous les Moultais devenus, pour un jour, les ambassadeurs de la France auprès de la Pologne.

« Le cœur de la France »

Un millier de personnes se pressaient sur la place Lord Louis Mountbatten à l’arrivée du Président Walesa qui se déclara « heureux de rencontrer le cœur même de la France ». Moult, il est vrai, sut témoigner toute la chaleur que les Normands savent manifester dans les grandes occasions. Plusieurs Moultaises avaient même revêtu en l’honneur de leurs hôtes, le Président et son épouse, les habits polonais traditionnels, souvenirs de leurs origines. Un chœur d’écoliers entonna l’hymne à la joie, symbole de la volonté d’union des peuples de l’Europe.
Lech Walesa sut, dès sa descente de la voiture officielle, faire oublier sa dimension internationale pour échanger quelques mots avec les uns ou se laisser photographier avec d’autres. Il prit même le temps de s’asseoir familièrement sur l’estrade pour dialoguer avec les nombreux enfants présents dans l’assistance. Chaleur de l’accueil, sympathie communicative et liesse populaire firent que la visite se prolongea bien au-delà du programme officiel malgré les exhortations des services de sécurité que le Président Walesa détendu et souriant refusait d’entendre.

La Pologne au sein de l’Europe

La Présidente de l’Association de Jumelage Moult-Pakoslaw, Marie-Hélène Tourret, adressa quelques mots d’accueil en polonais au couple présidentiel marquant ainsi la volonté de rapprochement des hommes et des cultures au-delà de la barrière de la langue.

Le Maire insista dans son discours sur l’amitié franco-polonaise et la nécessaire intégration de la Pologne à l’Union Européenne. Puis, au milieu d’une assistance chaleureuse et attentive et en présence de nombreux élus dont Monsieur Mexandeau, ancien Ministre et Député du Calvados, le Président Walesa prononça, au nom de son pays, un puissant plaidoyer dont la portée allait bien au delà des limites de la salle des fêtes de Moult.

Le prix Nobel de la paix rappela d’abord sans ambages quelques vérités historiques à travers le double abandon de son pays, en 1939 à la fureur d’Hitler et en 1945, sous la botte de Staline. Aujourd’hui libérée du Stalinisme, la Pologne estime que l’Europe doit assumer ses responsabilités. Au lieu de s’ouvrir, l’Union Européenne se ferme de plus en plus et multiplie les barrières économiques notamment dans le domaine agricole.

Comment admettre, soulignait le Président Walesa, que les cerises polonaises soient refusées parce que jugées trop rouges pour le marché occidental! Une coopération bien comprise pourrait faire de la Pologne la tête de pont de l’Europe pour la conquête de nouveaux consommateurs en Russie, en Biélorussie ou en Ukraine. Partisan d’une Europe élargie, Lech Welasa plaida, non pour une aide accrue aux pays de l’Est mais pour un vrai partenariat, source d’enrichissement pour l’ensemble du continent.

Extrait du bulletin Municipal 1994/95-Xavier PICHON(Maire-adjoint )