Vous êtes ici : Accueil > Les élus > Le maire

Le maire

Alain TOURRET

Alain TOURRET à l'Assemblée nationale

Alain TOURRET à l’Assemblée nationale

• Maire de Moult depuis 1981

• Député du Calvados de 1997 à 2002 réélu en 2012

• Vice-président du Parti radical de gauche (depuis 2000)

• Président de l’Institut International des Droits de l’Homme et de la Paix

 

Plus d’infos :

TOURRET Alain, Marie, Noël, homme politique né le 25 décembre 1947 à Boppard (Allemagne).Fils de Michel TOURRET, officier de cavalerie, et de Odile DUROSOY. Marié le 26 mai 1973 à Marie-Hélène O’NEILL, décédée en 2012.

Etude : Lycées de Baden-Baden (Allemagne) et de Sainte-Marie à Caen ; Faculté de Droit et de Lettres de Caen.

 Diplôme : diplôme d’études supérieures de sciences politiques et d’histoire du droit.

Carrière : Assistant à la faculté de droit de Caen (1972-1976), avocat à la cour d’appel de Caen (1972-2012), Alain TOURRET adhère au PRG en 1972.

Il devient maire de la commune de Moult, située dans le département du Calvados, en 1981.

Conseiller régional (MRG) de Basse-Normandie de 1986 à 1992, il est réélu en 2004 après avoir mené au premier tour une liste PRG-Vert unique en France, puis en 2010 sur une liste d’union de la Gauche conduite par le président sortant, Laurent Beauvais (PS).

À l’Assemblée régionale, il a été vice-président chargé de la jeunesse, de la culture, des sports et loisirs, des relations internationales, de la coopération décentralisée et des droits de l’Homme de 2004 à 2010.

Conservant une vice-présidence après le renouvellement de 2010, il se voit confier les affaires internationales, les fonds européens, le tourisme et les droits de l’Homme.

Il démissionne de son mandat de conseiller régional en juin 2012, comme il s’y était engagé, suite à son élection à l’Assemblée nationale.

Grand militant de la réunification des deux régions administratives de Normandie, il est premier vice-président de l’association de la réunification normande, cofondée avec Hervé MORIN .

Dès son retour à l’Assemblée, il produit un rapport très remarqué sur la lutte contre les discriminations dans la fonction publique dans lequel il formule dix propositions.

Orateur du groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste, secrétaire de la Commission des lois, il a été en pointe dans le combat pour l’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe. Il propose un amendement visant à limiter les peines d’emprisonnement aux cas de récidive, lors de la célébration d’un mariage religieux sans mariage civil préalable.

Il participe également et dans l’examen du projet de loi relatif à l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des délégués communautaires, et modifiant le code électoral.

Il est l’auteur d’un rapport sur la révision des décisions pénales avec Georges FENECH.

Œuvres : « Les élections épiscopales en Normandie sous Innocent III (1972) », « l’Eglise et la politique dans le Calvados (1945-1972) », « Fonds spéciaux, primes et autres dérives » (2002), « Blog de campagne » (2007), « Plume contre crayon » (2012)

 Décorations : Chevalier de l’ordre national du Mérite, Officier des Arts et des Lettres, commandeur de l’ordre du Mérite de la République de Pologne