Sauvegarde de l’Eglise de Chicheboville

Contact : eglisedechicheboville@gmail.com

 

IL FAUT SAUVER LA TOUR CLOCHER DE CHICHEBOVILLE

L’église St Martin de Chicheboville n’est pas désacralisée mais elle ne peut plus accueillir ni fidèles ni cérémonies. En effet, la tour clocher, qui date de 1630 et qui sert d’entrée à l’édifice, est en très mauvais état et menace de se séparer de la nef qui lui a été adjointe en 1854. L’histoire a fait que l’Abbé Delarue, alors curé de la paroisse de Chicheboville/Beneauville, décida de détruire la nef de l’époque, alors orientée à l’Est comme il se doit, par une nef nouvelle, plus vaste, orientée à l’ouest et appuyée sur la tour du 17 e s qui se trouva conservée. Ceci aboutit à une rareté : une église orientée au soleil couchant et non au levant comme c’est la règle. Au fil des ans et en l’absence de travaux réguliers l’édifice a bougé et la tour clocher dotée de contreforts trop faibles dans leur soutien se désolidarise progressivement du reste de la construction. Ajoutons les méfaits du temps, l’évolution du climat, et l’on constate que les parements se détachent, les fissures apparaissent, ainsi que de nombreux désordres constatés en 2018 par une étude du cabinet J Charles de Sèze et commandée par la commune nouvelle de Moult/Chicheboville.

Afin de sauver l’édifice entier en restaurant d’abord la tour, une association de sauvegarde vient de se constituer. Par ailleurs la municipalité a voté le principe d’une restauration qui ne sera possible que par la recherche de financements, de donateurs et de mécénat. A l’image de ce qui a parfaitement réussi pour la chapelle romane de Beneauville (restauration complète, lauréat du Prix Trévise 2020 de la Sauvegarde de l’Art Français) une collaboration association/commune/Fondation du Patrimoine sera mise en place. L’association recherche de nouveaux membres et bénévoles indique son président André Arruego.

Pratique : Contact par mail : eglisedechicheboville@gmail.com